Rugby Club Soignies

Rugby Club Soignies
accès réservé

login

mot de passe

Accueil » News-archives

Les 40 ans du Rugby Club de Soignies - le discours !

Voici le discours prononcé par le président Yves CALOMME

Ces 13 et 14 septembre, le Rugby Club de Soignies fêtait ses 40 ans.

Les photos de l'événement se trouvent sur notre page Facebook Rugby Club Soignies.

Voici le discours prononcé par le président Yves CALOMME à cette occasion :


Soignies, le 14 septembre 2014

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Je vous souhaite à toutes et tous la bienvenue au Rugby Club Soignies !

C’est avec beaucoup d’émotion et de fierté que j’ai l’honneur de présider cette journée en votre compagnie.

Avant de commencer la partie académique, permettez- moi de me réjouir de la présence à notre cérémonie des anciens Présidents qui ont œuvrés eux aussi à la construction de notre association.

C’est une réelle joie d’avoir pu les réunir en ce jour.

Permettez-moi de vous présenter ces honorables personnes.
Ils ont écrit les pages du roman de votre club.

1- « Il a été le 1er Président. Architecte de renommée. Figure emblématique de Soignies, il a trouvé le premier sponsor pour le premier jeu de maillots », je vous demande d’applaudir Ghislain Ferain !
2- « Caporal à la maison, Colonnel dans la vie professionnelle et au rugby, il devenait le Général une fois entré au Cercle St Vincent où il négociait entre autres l’obtention de terrain pour le club »… Roger Ghilain
3- « Le Fondateur, le Monsieur Rugby à Soignies et en Belgique, celui qui embrigadait les élèves de son école, capable d’être le plus sérieux et le plus déjanté, le roi des cochonnailles, l’auteur et réalisateur de notre premier bâtiment »… Claude Catteau
4- « Un duo à présent... Sur le terrain de rugby, l’un était parfois hors jeu, l’autre était souvent hors du jeu ! Les politiques n’ont rien inventé, ils ont été à un moment les démineurs, informateurs et autres formateurs »…
Yo Sellar et Bruno Ponchau
« Un petit mot quand-même sur Bruno… Au-delà du fait qu’il aime se mettre tout nu, il est l’auteur compositeur de nombreuses chansons du club, parfois martiales, toujours un peu salaces… Comme on aime…Il a le mérite d’être le seul à avoir fait chanter les seniors sur une parodie profonde de la chanson ‘Au clair de la Lune’… Sur la toile, il est aussi le professeur Ponchau, et même là jusqu’au bout, il reste vert… » Bravo !

5- « Directeur à l’école, capitaine sur son bâteau ou derrière la mêlée, Président discret et très studieux, sa devise est ‘tiens bon la barre et tiens bon le vent ! , hissez haaaut !»… Eric Gillet
6- « Joueur, Entraineur et comitard, plusieurs fois président, 30 ans de diverses responsabilités, le tribun du club, il a connu toutes les épopées, le réalisateur du nouveau bâtiment… »
Marc Dascotte.

Merci aux autorités politiques présentes en ce jour, Mme Fabienne Winckel, Mme Jacqueline Galant, Mr Jean-Paul Procureur…

Merci aux amis sportifs des clubs voisins pour leur présence

Je vous suis reconnaissant, vous toutes et tous, qui relevez ce jubilé par votre présence.
J’en suis très heureux et honoré.

40 ans ! ... Un fameux parcours !
Tout cela grâce à un bel objet à l’origine de toute notre existence.
Il est source de tous les regards posés par les plus petits et les plus grands... et ce depuis la nuit des temps.
Sans lui, nous ne serions pas là aujourd’hui.
Je cite le Ballon, le Ballon O(r)vale !

Je vais à présent vous raconter une petite histoire.
L’histoire d'un gamin comme vous et moi.
Imaginons qu'il fête cette année ses 30 ans dans le rugby.
Son parcours commence en 1984.
Il est alors un jeune adolescent de 14 ans, élève au Collège St Vincent.
Un jour, il a la chance de croiser un professeur de gymnastique un peu particulier.
Quand il pleut, ce prof joue au rugby dehors avec ses élèves.
Quand il gèle ou quand il neige, il les fait courir autour d'une piste ou dans la campagne ...
Ce professeur, c'est Claude Catteau.
Sa tactique : vous initier au rugby et vous guider vers le Club de Soignies.
« Dis tu n’essaierais pas le rugby » dit Claude au petit garçon ? ...
« Viens mercredi c’est moi qui t’entrainerai »...
Stressé mais quand-même rassuré par la présence de son frère et de ses copains de classe, le gamin s’habille au milieu de tous ces grands gaillards.
Ben oui, le petit n'était pas encore très costaud à l’époque.
L’entraineur lui prête un short trop serrant, lui refile un maillot jaune et noir (tiens tiens), l’oblige à mettre un double protège dents de boxeur…
Chaussé de ses crampons de foot, il monte alors sur le terrain.
Il court. Il fait un tour d’échauffement. Les joueurs se passent la balle.
Il la reçoit.
Le petit gars se retourne pour la donner. Quand tout à coup.. BAM !
Il s’explose la tête contre les poteaux de but ...
A ce moment précis, l'enfant savait que sa carrière était lancée ...

Mesdames et messieurs ce petit gamin, c'était moi ...

Cette anecdote personnelle du poteau qui rime avec Catteau ... aura peut-être été le déclic d'une passion ...
Donner avant de recevoir... ou recevoir avant de donner ?...
Une chose est sûre, si je suis là aujourd’hui, c’est grâce à Claude, l'initiateur de ce club.
C'est grâce aussi à vous messieurs les Présidents.

A un moment donné, vous vous êtes occupés de nous. Vous nous avez accueillis. Vous nous avez conseillés. Personnellement, vous m'avez même remis sur le droit chemin quand je m’égarais. Vous m'avez montré l’exemple.

Les présidents nous ont permis d’avoir des ballons , de porter de beaux maillots, d’avoir des vestiaires , de prendre des douches chaudes , d'en boire une dans un club house , d'en boire une autre dans un deuxième club house , de jouer sur une prairie et ensuite de fouler de vrais terrains ...
Ensemble, nous nous sommes insufflés l’essence même du fameux Carpe Diem … Nous avons appris de belles chansons paillardes … Nous nous sommes transmis les secrets du raisin et du houblon…
Nous avons partagé la science gustative ...

Messieurs, vous nous avez offert un espace de jeu, un lieu de camaraderie, un espace de fraternité, mieux encore un espace de vie…

C'est cela la famille rugby et ses valeurs insoupçonnables...

Tous ces moments ont été partagés avec de nombreux joueurs, entraineurs et supporters avec qui, le petit garçon devenu grand a vécu des choses difficiles mais aussi de magnifiques histoires …
Elles resteront gravées à jamais ...

C’est le lot, je pense, de chacun qui a un jour fréquenté notre club... Quelle chance !

Je salue la présence de nombreux anciens. Quel bonheur de vous revoir ici.
Je vous dois beaucoup ... le club vous doit beaucoup.
Je vous annonce d’ailleurs officiellement aujourd’hui la création du CLUB 74.
Il regroupera tous les anciens sous une bannière sportive et festive. Nous avons envie de retrouver ces anciens, de revoir de temps à autres ceux qui ont un jour porté les couleurs vertes et blanches sonégiennes…

Le Rugby Club Soignies s’est toujours bien exporté, au-delà des tournois internationaux où Soignies fait toujours belle figure.

De nombreux voyages ont émaillés toutes ces années et se sont déroulés dans de multiples contrées comme l’Italie, l’Ecosse, le Pays-de-Galles, l’Angleterre, surtout la France évidemment avec nos amis de Bourdeaux, de Carcassonne, de Bayonne, de Montpellier, de Luzech.
Et à chaque fois lors de ces déplacements, des histoires magnifiques, des rigolades mémorables et des amitiés indéfectibles...
en témoigne encore aujourd’hui la présence de nos amis de Luzech... Merci à eux!

Tous les bénévoles qui se sont succédés pendant ces 40 ans peuvent être fiers du travail accompli, références à toutes ces soirées conviviales, parfois infernales mais toujours géniales ; tous ces moments de travail, d’abnégation et de temps passé pour le club... difficile de les citer tous.

Je pense aux comitards, aux entraineurs, aux joueurs, aux managers, aux arbitres, aux barmen, aux traceurs de lignes, aux parents, aux amis, aux supporters...

Un grand merci et bravo aux épouses, copines et autres qui parfois se sont succédées mais qui nous ont toujours supportés, et ce dans tous les sens du terme...

Sachez Mesdames, Mesdemoiselles, que grâce à votre patience, votre compréhension, vous nous offrez un cadeau quotidien ... celui de nous laisser vivre notre passion.

Et puis, bien évidemment, un clin d’oeil tout particulier aussi à ceux qui nous ont quittés et qui là-haut doivent être heureux de nous voir tous réunis...

Le Rugby Club Soignies compte aujourd’hui près de 400 membres, 9 catégories sont représentées avec plus de 250 jeunes... les demandes d’affiliation sont toujours plus nombreuses... des U6 aux vétérans en passant par l’équipe féminine, tout le monde a sa place... L’équipe fanion se maintient en Division 1 depuis plus de 10 ans ; quant à nos filles, nos U14 U16 et U19, ils évoluent tous également en Division 1...

Chaque année, notre Ecole des Jeunes se défend au plus haut niveau lors des finales nationales. Au-delà des bons résultats sportifs, quelle fierté pour un Président de voir certaines équipes décrocher régulièrement la Coupe du Fair-Play…

La renommée du club n’est plus à faire, nous sommes au top du rugby belge !
Soignies nourrit l'équipe nationale de ces meilleurs éléments, et ce depuis de très longues années…
Retenons de nos titres la coupe de l’effort, la coupe de Belgique et aussi la Super Coupe.
Je peux vous dire que ce sont de fiers guerriers qui sont allés les décrocher ...

Que de chemin parcouru grâce à l’obstination de quelques-uns.
Grâce aussi au soutien continu de la Ville de Soignies, de la Région Wallonne et de nos indispensables partenaires privés qui nous permettent de jouir d'infrastructures spacieuses et fonctionnelles ...

En 1974, tout au début, après quelques temps passés sur un terrain du Collège, il n’y avait rien, juste un morceau de prairie Neufvilloise occupé de temps à autres, et puis un autre bout de terrain difficilement convoité à Soignies pour essayer de s’en sortir... et puis encore une autre prairie au Perlonjour...

Nos anciens se souviennent encore là-bas de l’étable aménagée, de l’unique poêle au bois qui trônait au milieu de la buvette, des douches froides, parfois chaudes si un Basa avait allumé le boiler 2 heures avant, d’un seul vestiaire glacial à partager avec l’adversaire dans un silence qui en ferait pâlir plus d’un, des bouses de vaches sur le terrain qu’il fallait non pas enlever mais étaler pour qu’elles soient plus discrètes aux yeux de l’arbitre et de l’adversaire...

C’était comme ça, les bruxellois se moquaient, nous on en était tous très fiers, c’était primitif mais c’était notre chez soi, on s’y sentait bien...

Aujourd’hui, voir les jeunes têtes blondes auprès des anciens dans un cadre merveilleux comme peu de clubs belges peuvent s’en orgueillir est pour moi source d’émotion, de fierté et d’envie de se transcender encore plus pour faire perdurer cet esprit et ces valeurs qui nous sont chers...

Donner avant de recevoir... ou recevoir avant de donner ?...

Je salue ici mes amis du comité (Boris, Bernard, Stéphan, Danny, Geoffrey, Vincent, Francois et Alexis) qui se sont engagés avec moi dans cette aventure et qui œuvrent aussi à la destinée de notre club bien aimé...

Tout particulièrement mon vice-président, ami et confident Boris pour sa présence précieuse au quotidien à mes côtés,

Enfin, chapeau à toutes celles et ceux qui ont géré et participé à l’organisation de ce week-end des 40 ans, sans vous ce ne serait pas la même chose…

Permettez-moi une dernière citation :
« Le rugby est le seul sport où l’on se rencontre, ailleurs, on se croise… »

Merci à toutes et tous pour votre attention

Vive le rugby !
Vive le Rugby Club Soignies !
Et longue vie aux Présidents !

Yves Calomme
Président RC Soignies