Rugby Club Soignies

Rugby Club Soignies
accès réservé

login

mot de passe

Accueil » News-archives

Coupe du monde universitaire à Brives

Cécile Blondiau y était et nous raconte...


Arrivée à Loverval pour un stage préparatoire, je suis encore dans le doute. Je ne me suis encore jamais frottée à des équipes comme la Grande Bretagne, l'Espagne, l’Italie...
L’appréhension de rencontrer de grandes nations du rugby.

Mais petit à petit, l’équipe se met en place, chacun fait son boulot, on se fait confiance l’une l’autre sur le terrain. Le déclic se fait dans ma tête sur la défense de fermeture, deux trois jours de stages, le temps pour moi de reprendre mes marques et d’apprendre à appréhender la façon de jouer de l’équipe.

Rapidement, je me sens bien dans le groupe, on se connait déjà mais là c’est encore mieux. Lundi, une journée de car pour arriver à Brives, bonne nuit de sommeil. Il reste un jour avant le début du tournoi, on prend connaissance du stade, petite remise en route, on touche du ballon histoire de se remettre dans le bain, de déverrouiller les jambes et la journée se finit vite.
Premier jour de tournoi, au programme : France, Italie et Canada pour les matchs de poule. Il n’y a essentiellement que des joueurs et joueuses dans le stade, rien de bien impressionnant si ce n’est que de jouer dans le stade de Brives, une pelouse parfaite, tondue entre deux journées de championnats !!

Le lendemain on joue la Grande Bretagne en quart de finale, on ne part pas favorite, mais devant un public un peu plus nombreux, on ne fait pas mauvaise figure, c’est 7-5 pour elle à la mi-temps, on réussi à les faire douter mais on craque en fin de match. Suite à ce match, on a conquis pas mal de public ! Le 3ème jour, on joue donc la plate et donc la 5ème place. Pour la première rencontre se joue contre l’Espagne. Et là, c’est une victoire !

Le stade est plus remplis et le public à l’air de nous apprécier, autant nous que les garçons ! Cette victoire était spectaculaire, des gens qu’on ne connait pas nous félicitent. Un si petit pays, très peu connu pour son rugby qui bat une nation comme l’Espagne !




Dernier match, finale de la plate, une revanche contre le Canada ! Et cette fois on réussi à émerger. C’est fait, carton plein pour la dernière journée.


J’ai appris énormément sur le rugby mais encore plus sur moi à ce tournoi, j’ai beaucoup gagné en assurance !
C’était simplement énorme ! Un souvenir qui me restera longtemps, c’est sûr !